Aller au contenu. | Aller à la navigation

Jumelages
Sections
Vous êtes ici : Accueil Ma commune Généralités Jumelages Saint-Alphonse

Saint-Alphonse

Saint-Alphonse (Gaspésie - Québec)

C’est en 1999 que la municipalité de St-Alphonse souligna ses cent ans d’histoire sociale, culturelle et religieuse.

À l’instar de plusieurs des localités de cette région qui naquirent grâce au courage et à la détermination d’Acadiens, de Canadiens et de Français, St-Alphonse tie  souche principale vient surtout de Belgique !

En effet, l’appel de l’aventure, la possibilité de pouvoir posséder des terres agricoles bien à eux et la quête d’une vie meilleure encouragèrent plusieurs familles belges à immigrer pour s’établir à St-Alphonse.

C’est ainsi que le périple débuta en 1899, avec le père Henri Mussely. Véritable instigateur de la mission, celui-ci prit la route des terres du haut pays et fonda, avec quelques résidents déjà en place, “Musselyville”.

Ce père fondateur se plaisait également à appeler l’endroit “Petite Belgique” nom que porte encore aujourd'hui  St-Alphonse.

Les premiers arrivants à s’installer furent les Brinck, les Onraet et les Mussely. Du matin au soir, ils ont travaillé à rendre les terres cultivables. Au cours des années suivantes, plusieurs autres familles venues des paroisses avoisinantes se lancent elles aussi à la dure besogne du défrichage.

Ils découvrirent rapidement que les terres du huitième rang étaient propices à l’agriculture. Les femmes, souvent aidées des enfants, ne lambinaient pas.

Elles participaient aux travaux des champs, s’improvisaient aussi couturières et infirmières et, pour se reposer un peu, tricotaient chaussons, tuques et mitaines.

Les hommes eux, se faisaient tantôt défricheurs, tantôt cultivateurs et/ou bûcherons. C’est ainsi que la communauté se développa à tous les niveaux au cours des décennies suivantes.

« Située dans la région de la Baie des Chaleurs, à 10 Km à l’intérieur des terres, la municipalité de St-Alphonse constitue un lieu de prédilection pour les amoureux des grands espaces et pour les fervents de sports et de plein air. Illuminée de rudbeckias (la fleur de rudbeckia est l’emblème floral des Belgiquois de la Baie-des-Chaleurs)  durant la saison, la chaleureuse communauté est un véritable havre de paix où les gens vivent et s’épanouissent au rythme des saisons.

La “Petite Belgique” vous convie donc à venir découvrir ce coin de pays pittoresque !

Découvrez leur nouveau site magnifiquement réalisé. Vous y apercevrez également quelques mots sympathiques sur Sainte-Ode.

 

http://www.stalphonsegaspesie.com

 

Actions sur le document